Refuge de la Combre Madame

Les refuges de montagne

Déterminant dans l’activité d’accueil en haute montagne, un refuge est un établissement d’hébergement recevant du public, gardé ou non, situé en altitude dans un site isolé.

Présentation

Cet isolement est caractérisé par l’absence d’accès tant par voie carrossable que par remontée mécanique, et par l’inaccessibilité pendant au moins une partie de l’année aux véhicules et engins de secours. Il doit être situé en zone de montagne, au sens du chapitre Ier du titre Ier de la loi n° 85-30 du 9 janvier 1985.

Un refuge offre un hébergement à caractère collectif à des personnes de passage. Sa capacité d’hébergement est limitée à 150 personnes. En complément de l’hébergement, un refuge peut dispenser un service de restauration.
Revêtant une fonction d’intérêt général d’abri, un refuge doit disposer en permanence à l’intérieur d’un espace ouvert au public.


Articles D 326-1 à D 326-3 du Code du tourisme
Décret n° 2007-407 du 23 mars 2007 relatif aux refuges et modifiant le code du tourisme

 

Classement

Si les refuges de montagne ont un statut particulier, il n’existe pas de procédure de classement pour ce type d’hébergement.
 

Principales règlementations

En tant qu’Établissement Recevant du Public (ERP) ou Installation Ouverte au Public (IOP), les refuges de montagne sont tenus, notamment, de respecter les normes en matière de sécurité. Au vu de leurs caractéristiques, ils font l’objet d’une qualification « établissements spéciaux ».


www.developpement-durable.gouv.fr/Etablissements-recevant-du-public

 

Association des gardiens de refuges de l'Isère

Maison de la Montagne
3 rue Raoult Blanchard 38000 Grenoble
Président : Frédi MEIGNAN