accueil vélo

Cyclotourisme : l’Isère passe à la vitesse supérieure !

Isère 15.11.16

Avec 22 millions de français pratiquant le vélo pour les loisirs et le tourisme, le cyclotourisme dispose d’un potentiel de développement important, d’autant qu’il peut également s’adresser aux clientèles étrangères.

Isère Tourisme en action

Ajoutez à cela une saison touristique allongée sur les itinéraires cyclotouristiques (8 mois par an en moyenne) et une dépense journalière plus élevée chez les pratiquants du vélo (75 € par jour chez un itinérant, 61 € chez un pratiquant et 54 € chez un non pratiquant) et vous comprendrez tout l’intérêt, pour les professionnels du tourisme, de soigner l’accueil de ces clientèles.


Développement du label "Accueil vélo" en Isère

Pour garantir un accueil de qualité aux cyclotouristes, l’association France Vélo Tourisme a développé, depuis 2011, le label « Accueil vélo ». Celui-ci s’adresse aux offices de tourisme, aux hébergeurs, aux restaurateurs, aux loueurs et réparateurs de vélo ainsi qu’aux sites de loisirs et de visites situés à moins de 5 km d’un itinéraire cyclable. Les établissements labellisés doivent garantir un niveau d’accueil, de services et d’équipements adaptés à la pratique du cyclotourisme : informations spécifiques à la pratique et aux itinéraires, repas adaptés à la pratique, transfert des bagages, abris à vélos sécurisés, équipement de nettoyage et de réparation des vélos…


Valorisation et structuration de l'offre vélo

Souhaitant valoriser les itinéraires isérois, et en particulier la Via Rhôna, reliant le lac Léman à la Méditerranée, et la V63 le long de la vallée de l’Isère, Isère Tourisme a souhaité initier une démarche de labellisation « Accueil vélo » en faisant appel à un prestataire spécialisé chargé de :

  • sensibiliser les offices de tourisme et les établissements potentiellement labellisables sur l’intérêt du label afin de les inciter à s’engager dans la démarche ;
  • former les offices de tourisme afin de leur permettre de devenir organismes évaluateurs et d’animer la démarche sur leurs territoires ;
  • réaliser un audit chez les établissements volontaires et les accompagner afin qu’ils répondent aux critères du label « Accueil vélo ».

La prestation, confiée à l’AFRAT, doit permettre d’accompagner une trentaine d’établissements par an sur 3 ans avec la volontée de créer une réelle dynamique à l’échelle du département.