Le Per'Gras maître restaurateur

Accompagnement au titre de Maître Restaurateur

Le titre de Maître Restaurateur résulte de la volonté conjointe de l’Etat et des professionnels de reconnaître l'excellence des meilleurs professionnels de la restauration traditionnelle, en valorisant leur compétence ainsi que leur engagement en faveur de la qualité. Ce titre est décerné par l’État pour 4 ans, à partir d’un audit réalisé par un organisme indépendant.

Un label national pour les professionnels de la restauration

Parce que la restauration de qualité est un atout pour une destination touristique, Isère tourisme, en association avec les fédérations professionnelles, propose aux restaurateurs un accompagnement gratuit pour accéder au titre de Maître-Restaurateur.

Vous êtes restaurateur et intéressé par le titre de Maitre restaurateur, ce dispositif est pour vous.


Un accompagnement en 4 grandes étapes

Un prestataire spécialisé est missionné par Isère tourisme pour évaluer les chances de réussite du restaurant, le conseiller sur des solutions pratiques et faciliter les démarches administratives.

  1. Une première visite de l’établissement permet d’évaluer les points d’amélioration nécessaires à l’obtention du titre (Isère tourisme)
  2. Une seconde visite vérifiera que le restaurant est conforme aux critères du titre de Maître Restaurateur (Isère Tourisme)
  3. La réalisation de l’audit officiel (à la charge du restaurateur)
  4. La constitution du dossier administratif de candidature à déposer en Préfecture
     

 

Des actions de promotion en faveur des Maîtres restaurateurs

Pour permettre une grande visibilité à chaque restaurateur titré, plusieurs actions sont menées par Isère tourisme

  • en matière de communication : relations presse, reportage, guide gastronomique, réseaux sociaux, pages dédiées sur www.maitresrestaurateurs-isere.com
  • en matière d’événementiels organisés en partenariat avec l’association des Maitres Restaurateurs de l’Isère : accueil des touristes à l’aéroport de Grenoble Isère par une dégustation de plats régionaux, jeu radio…

 

Un nouveau décret 2015 pour le référentiel «Maître Restaurateur»

Carole Delaga, Secrétaire d'État chargée du Commerce, a présenté officiellement, à l’issue de la remise du 3000ème titre « Maître Restaurateur » , le nouvel arrêté d’application du référentiel Maître Restaurateur lié à la loi sur la Consommation (arrêté du 26 mars 2015 relatif au cahier des charges du titre de maitre-restaurateur). Au-delà de l’utilisation de produits acquis majoritairement frais et de l’importance de l’achat en circuits courts, il stipule que toutes les personnes physiques exerçant leur activité professionnelle dans une entreprise de restauration commerciale ont dorénavant la possibilité de bénéficier du titre Maître Restaurateur, ouvrant ainsi la possibilité aux employés d’un établissement de bénéficier du titre.

Les évolutions :

  • le choix des 4 entrées, plats et desserts a été supprimé
  • l’obligation d’acheter frais l’ingrédient principal du plat est réaffirmée
  • la notion de circuits courts est clairement précisée
  • les liens avec le « Fait Maison» sont précisés
  • la possibilité d’attribution du titre à un salarié devrait favoriser l’obtention du titre pour les nouveaux restaurateurs qui n’ont pas les cinq années d’expérience de chef d’entreprise, car leur expérience de salarié pourra être prise en compte. Quoiqu’il en soit, cette ouverture vers les salariés n’enlève rien au fait que c’est l’entreprise, qui continuera à bénéficier du crédit d’impôt,  qui est bénéficiaire du titre et qui doit répondre à l’ensemble des critères.

/// En savoir + sur legifrance

Skiez en décalé Skiez en décalé Accéder au site Cyclo Alpes Cyclo Alpes Accéder au site